jeudi 24 décembre 2009

Lettre au Père Noël

"Cher Père Noël,

Ces dernières années, je t'ai toujours dit que je ne voulais rien pour Noël. Malgré cela, tu persistais quand même à m'offrir chaque année un top H&M, une paire de gants, une théière en forme de cochon, un soutien-gorge à fleurs et un assortiment de crèmes Nuxe.

C'est bien gentil tout ça, mais cette année est assez particulière car, comme tu dois le savoir, j'ai récemment mis au monde un beau gigot agité. Et crois-moi, ça change la donne...

Alors cette année, je veux :

- Une deuxième paire de bras
- Un lifting complet, notamment au niveau des cernes et des cuissots
- Une fiole de valium pour nourrisson (je sais que nous avons tous droit cette année au vaccin H1N1, donc si tu pouvais mettre ça en plus dans le package...)
- Une nouvelle paire de nichons SANS fuite de lait
- Le remboursement de mes tickets de métro
- 4 billets Eurostar avec la garantie d'un trajet de 3h00 maximum
- Mon permis de conduire

Je te promets en échange de moins picoler, moins fumer, moins dire de gros mots (notamment quand Gigot me réveille la nuit) et d'être aimable avec Mari.

Merci Père Noël"

Sur ce, en attendant mes cadeaux, je vous souhaite à tous un KRE JOYEUX NOEL!

mardi 8 décembre 2009

Naine

Ha ha, je vous y prend lecteurs de peu de foi : vous pensiez, sûrement à juste titre, que j'avais délaissé mon blog à tout jamais, vous privant du récit passionnant de mes aventures trépidantes de femme au foyer.

Et bien sachez que depuis le dernier article, j'ai enfanté.

Oui, vous avez bien lu : j'ai accouché, pondu, mis bas, extrait de mon estomac une petite fille de 3,5 kg pour 50 cm au garrot, à 2 semaines du terme. Moi qui pensais ne mettre au monde que des petits gabarits, me voilà bien avec un gros gigot.

Ce qui est assez amusant lorsqu'on accouche, c'est que les premiers jours, les mamans se retrouvent noyées sous le flot de félicitations par textos, appels de parents lointains, mails succints et commentaires facebookiens. Les seins gorgés de lait, délestées en quelques heures de kilos superflus et malgré quelques cernes, les jeunes mamans sont toujours "radieuses".

Mais quand la première vague est passée, là, il faut passer aux choses sérieuses... J'ai nommé la phase où les proches et plus lointains finissent toujours par vous poser la question qui fâche :

"Peux-t'on recevoir quelques photos de la merveille?"

C'est là qu'est le piège!! On emploie le mot merveille pour ne pas éveiller nos soupçons et nous endormir un peu. Mais derrière cette requête quoique légitime, j'y ai toujours vu une forme de curiosité malsaine.

Car, n'ayons pas peur des mots, un nourrisson... c'est laid... et ça, tout le monde le sait. Alors pourquoi vouloir se rincer l'oeil sur un truc pas beau? Va comprendre...

De notre côté, Mari et moi avons attendu une petite semaine avant de dévoiler le visage du Gigot.

Mari : "Bon, je vais prendre des photos de la petite pour les envoyer, tout le monde réclame"

Zaza, sous perf et après une césarienne : "Hiiinn"


Zaza : "Non mais c'est quoi ça?"
Mari : "Ils lui ont mis du collyre sur les yeux..."
Zaza : "C'est pas montrable, prend la de plus loin, ça se verra moins..."


Zaza : "Tu te fous de ma gueule? C'est encore pire... On dirait un troll des bois déguisé en lutin..."


Mari : "Ha bah c'est malin, tu l'as vexée... On va pas envoyer celle là, on va passer pour des tortionnaires..."
Zaza : "Attends, j'ai une idée... prend la photo en noir et blanc, ça passe mieux..."


Zaza: " C'est moi ou elle louche?"
Mari : "... Bon, on va revenir à la couleur pour voir..."


Zaza : "Ha non. La bouche en cul de poule, c'est pas possible!"

Mari : "Va falloir se décider quand même, ça fait une semaine qu'on se prend la tête et on a toujours rien envoyé..."

Zaza : "OK, je sais. On va faire péter la vidéo sur Facebook, parce que là, niveau photo, on est archi nuls"


video

Ouf. Sauvés.

Au pire, j'aurai pris une photo de mes nichons pour vous faire patienter...